Une partition amicale "La fête de la musique" 

Quoi de mieux que de finir nos activités avec la fête de la musique dans le parc, et comme l’a si bien écrit Jean-Paul Barastier « Encore un moyen d’apporter, au cours de cet évènement privé, un instant de bonheur aux pensionnaires de cet établissement à qui un rayon de soleil supplémentaire ne peut faire que du bien ! »

Par son interprétation, Jean-Paul a touché à plusieurs styles musicaux, il a mis le feu avec le rock’n’roll, de l’émotion avec de la chanson française, il nous a endiablés avec la musique brésilienne etc…. Chaud ! Nous avons eu chaud, danser, bouger, frapper dans les mains et être dans le rythme étaient le passage obligé pour tous les résidents. Encore une réussite, nos pensionnaires étaient sous le charme du concert. C’était un après-midi de ouf !  Vive la musique et vive les vacances !

En un instant, nous avons été emportés par une vague de sourires des petits et grands participants en ce jour de fête, merci à notre interprète Jean-paul Barastier d’avoir glissé dans ses partitions quelques notes harmonieuses, un pur moment de bonheur pour chacun d’entre nous.

Après cette après-midi musicale nous pouvons ainsi entamer le début de nos vacances tout en douceur avec nos familles.

 

  Décli’c en Fête.

Ce dimanche 26 mai, plusieurs de nos résidentes ont été mises à l’honneur. En effet, l’arrêt 59 de Péruwelz avait organisé une journée porte ouverte pour clôturer les ateliers de l’année.

En début de programme, Cindy, Mathilde, Nicole et Karima nous ont présenté leur pièce de THEATRE sur le thème de l’immigration et de la surconsommation dans notre société. Mathilde était très heureuse car dans le public, ses parents étaient venus la voir.  Ensuite, nous avons pu découvrir Karima avec son atelier CHANT ; elle nous a fait redécouvrir le titre « le soleil donne » de Laurent Voulzy. A chaque refrain, le public chantait à l’unisson. Jeannette nous a expliqué les différentes techniques de la DENTELLE aux fuseaux. Lucie était fière de nous montrer ses réalisations exposées dans la verrière avec l’atelier TRICOT. Pamela fut impressionnée par l’immense œuvre réalisée en autre par sa copine Alice dans le cadre de l’atelier GRAVURE. Nicole a adoré l’ambiance musicale offertes par les accordéonistes dans les rues avoisinantes. Laure a ri de bon cœur lors des improvisations des personnes de l’atelier jeux et théâtre.

Les résidentes se sont bien amusées ; elles n’ont pas vu la journée passer. Elles ont hâte de reprendre l’année prochaine leurs ateliers.

La côte d’OPALE : inoubliable !

C’est au tour de l’unité des Perce-neige de partir en séjour les 20, 21 et 22 mai à la Côte d’Opale.

Premier arrêt, sur le site remarquable du Cap Blanc Nez. Les résidentes ont apprécié les magnifiques paysages qui s’offraient à elles et se sont baladées dans les dunes ; certaines en ont profité pour mettre les pieds dans l’eau et Yacanba a même osé se baigner.

Fin de journée, direction Wissant, pour rejoindre les deux gites loués. Le lendemain, après avoir préparé le pique-nique, nous nous sommes rendues au célèbre aquarium « Nausicaa » à Boulogne-sur-Mer. A la grande surprise des éducatrices, Claudie connaissait tous les noms des poissons. Quelle culture !  Le spectacle des otaries a été fortement apprécié. Marie a adoré ces mammifères marins très agiles. Le soir, nous sommes retournées à la plage pour assister au coucher de soleil, des moments magiques pour Hélène, Marie-Noëlle et Sylvie qui n’arrêtaient pas de dire « on est bien ici ! ».

Le dernier jour du séjour, nous avons visité une fromagerie dans le petit village de Wierre au Effroy et dégusté les différents fromages artisanaux ; un délice pour les papilles gustatives de Nicole. A midi, nous avons rejoint le restaurant, pour savourer le classique menu « moules-frites ». Caroline a apprécié ces moments agréables passés avec ses copines. Avant de prendre le départ, les résidentes ont souhaité retourner sur la plage afin de profiter une dernière fois de ces moments idylliques pour elles.

Week-end dans les Ardennes.

Les résidentes des Lilas sont parties les 11 et 12 mai dans les Ardennes Belges pour un week-end de dépaysement.

Dès leur arrivée, elles ont visité le domaine des grottes de Han. Le parc animalier regroupe essentiellement des espèces animales qui vivent ou qui ont vécu dans nos régions telles que le loup, le lynx, l’ours brun, le glouton, le bison d’Europe, la cigogne blanche, ... Ces animaux évoluent en semi-liberté sur un territoire de 250 hectares. Marie était toujours à l’affut pour apercevoir la première les différentes espèces. La grotte est quant à elle, un magnifique phénomène géologique. La rivière LESSE a joué un rôle important dans la sculpture de cette cathédrale souterraine où l’on retrouve des stalactites et stalagmites. Isabelle et Angélique ont été très impressionnées par ces gigantesques galeries. Ensuite, elles sont parties visiter le musée de Han sur Lesse ; elles ont pu revivre le quotidien de l’époque 1900. 85 anciens métiers y sont représentés ainsi qu’une collection impressionnante d’outils et d’enclumes du siècle passé. Tiphaine s’est amusée à essayer d’être une demoiselle du temps passé.

Après cette journée chargée, elles ont pu se délasser et souper à la Ferme Belle-vue de Maissin ; elles ont été chaleureusement accueillies par nos résidents Ardennais. Pour certaines, c’étaient même des retrouvailles. Lucie a pu revoir Fabrice, un ami de longue date. Le Lendemain, au programme, visite de la magnifique ville de Durbuy, surnommée la plus petite ville au monde. Balade en train, rues commerçantes, dégustation d’une délicieuse glace et pour finir, promenade en pleine nature avec vue imprenable sur la région. Que de beaux souvenirs, elles ont toutes hâte de pouvoir y retourner très prochainement.

Tous pour le Télévie!

Le dimanche 28 avril, Laure, Johanna, Claire et Priscilla de l’unité des Bleuets ont participé à une Zumba géante à la maison rurale du Parc Posteau à BLATON. Depuis plus de 2 ans, elles font partie d’un groupe de dande Zumba à Bernissart.

Tous les mardis soir, STELLA, l’animatrice leur proposent des chorégraphies rythmées et variées : les résidentes ne manqueraient cela pour rien au monde !

La représentation de cette après-midi était pour la bonne cause : les bénéfices récoltés ont été entièrement reversés au profit du Télévie, l’opération caritative organisée en Belgique francophone afin de récolter des fonds pour aider la recherche scientifique dans sa lutte contre le cancer et la leucémie.

Elles ont été heureuses de collaborer à cette belle initiative!

Vous aimez rire!

Ce 12 avril, Stéphanie des Pâquerettes a été invitée au tout nouveau spectacle d’Artus « Duels à Davidéjonatown » au théâtre de Mons.  Une soirée hilarante !

Le comédien Artus, de son vrai nom Victor Artus Solaro, est un humoriste et comédien français. Parallèlement à ses spectacles, Il a travaillé dans les émissions telles que « on ne demande qu’à en rire » en 2011, « vendredi tout est permis » en 2015 et « Danse avec les stars » en 2016.

Stéphanie a découvert un western vraiment à l’ouest : Billy, modeste éleveur de cochons, apprend qu’il a été inscrit à son insu à un duel à mort pour devenir le nouveau shérif de la ville.

Elle n’oubliera pas de sitôt ce spectacle où elle a ri toute la soirée avec tous les personnages plus loufoques les uns que les autres.

A la StarEsp nous avons nos propres Stars !

  Chaque année, l’établissement organise son festival de musique avec un défi à relever pour chaque groupe de vie : réaliser une chorégraphie sur une musique de leur choix valorisée par la réalisation de costumes et de décors appropriés. Ce challenge stupéfiant est ainsi mis au diapason musical !

  Pour nos résidents, la StarEsp est l’occasion d’être acteurs de ce projet et de dévoiler pour la plupart leurs talents : « Hé, nous sommes là ! », « Frappez dans les mains et bougez avec nous ! »

  Evidemment, ils ne sont pas seuls dans cette histoire, leurs performances chorégraphiques sont encadrées et ajustées par nos éducateurs, moments précieux d’échanges joyeux.

  ENCORE une journée pleine de rebondissements ! Nos stars … d’une journée, mais quelle journée.

  Nos résidents nous ont permis de voyager à travers différentes mélodies : les Lutins nous ont fait découvrir le monde des Tam Tam d’Afrique, les Félins ont navigué au milieu des flots de l’océan, les Lilas, sur un ton oriental, se sont invitées sur le tapis volant de l’Inde, les Bleuets nous ont présenté la fleur de leur amitié, les Caribous le Vivre Ensemble en inscrivant leurs noms sur les murs, … 

 

  Nous avons également eu la chance d’applaudir quelques chanteurs : Queen des Albatros, Mickael Jackson de la Rotonde, Johnny Halliday avec le groupe Atelier de musik, le DJ David Guetta des Alizés a pu enchaîner sur une ambiance couleur fluo, …

  Le sport et quelques thématiques étaient également à l’honneur notamment avec les Arlequins représentant la coupe du monde de foot, l’atelier artistique abordant la gestion des déchets, … Notre programme pédagogique, par le biais artistique, a pu développer des sujets multiples de la vie quotidienne pour préparer cette fête magique.

Certains groupes de jeunes garçons et jeunes filles ont réalisé seuls leur chorégraphie. Cette performance est très méritante vu la ténacité au travail qu’ils se sont imposée durant des heures pour nous offrir un spectacle somptueux …

 Comme chaque année, nos Stars de la StarEsp nous ont émerveillés le temps d’une magnifique journée.

Merci à l’ensemble des services éducatifs, paramédicaux, techniques, communication, l’ensemble du personnel impliqué et notre direction pour ce moment de partage.C’est notre troisième participation « ensemble des personnes extraordinaires »

  Nous pouvons féliciter nos trois représentants qui ont participé au défilé des dragons extraordinaires à Marcinelle, tout particulièrement l’équipe des diablotins et leur Dragon Makasay qui a obtenu le prix du public. Chacun a pu repartir avec un tee shirt de l’association et une BD.                                                https://www.personnesextraordinaires.be/resultats-edition-2018 . Ce n’était pas vraiment une surprise de surcroît !  Il avait tout pour plaire au public, avec des couleurs chatoyantes, sa frimousse de monde féérique, ses petits grelots magiques. Les enfants se sont dépassés avec brio. Nous n’oublions pas les deux dragons des Eperviers et des Alizés qui l’ont accompagné tout au long de cette journée ensoleillée, remplie de festivité en tous genres.

Qui sont ces dragons ?  

 · Sheron aux Eperviers, vient de Dragon Ball dont les garçons sont fans.

· Makasay aux Diablotins, les éducatrices ont utilisé la première lettre de chaque prénom des enfants qui ont participé à la réalisation de leur dragon mystérieux, ils sont au nombre de 7.

· Long aux Alizés, nous avons pu nous rendre compte que le dragon en Chine était pourvu de toutes ces qualités requises que sont la  force, le courage, la sagesse… Il représente très bien nos résidents.

  Sheron, Makasay et Long ont mené leur combat, non pas celui de Saint Georges, mais leur propre combat, celui des dragons extraordinaires ! C’est fièrement qu’ils ont défendu et présenté à la foule différentes créations plus belles les unes que les autres. On peut dire qu’ils ont fait du chemin, depuis le support papier, à la recherche de matériaux, à la confection et pour finir  à la présentation au monde extérieur.

  Il fallait admirer tout au long de cette journée la joie qui s’inscrivait sur le visage de chacun, une joie… comment dire ! Une joie qui touche le cœur, au plus profond de nous.

  Devant le jury les Diablotins ont défendu corps et âme leur fidèle compagnon le dragon, ils ont forcé les votes en désignant le chiffre 3 et en exhibant le motif du dragon Makasay sur leur tee shirt.

  Durant le défilé ils nous ont surpris par une pluie de confettis, une soufflerie de bulles survolant nos trois dragons qui se croisaient à plusieurs reprises en se supportant les uns et les autres. Les résidents ont pu participer à différentes activités, du poney, du trampoline, du basket, la chance était encore présente pour nos Diablotins !  Ils ont également obtenu des entrées au match de basket « les Spirous »

  Les dragons sont nés du fruit de l’imagination des résidents et des éducateurs qui les accompagnent au quotidien, les Dragons sont réalisés à partir de matériaux de récupération, que ce soit du carton, des boîtes à œuf, des bouteilles de plastique, des canettes, des tuyaux Alpex, du papier journal etc… Pour la construction, il a fallu des petites mains agiles pour tenir un pinceau, déchirer du papier, projeter de la couleur sur un drap à l’aide d’un spray. Tout ce que j’énumère est le travail effectué tout au long de ces quelques mois, jours et heures qu’ils ont partagés ensemble avec une grande complicité, un grand sourire, un grand OUI ! Nous voulons réaliser notre ! Dragon tous ensemble en y mettant notre cœur à chaque étape, voilà des personnes différentes extraordinaires !

 

La veille du départ, un dragon est sorti du lot ! Il a eu l’honneur d’être inauguré par notre Administrateur-délégué  Mr Normand, peut-être lui a-t-il porté chance ! Mmmmh à méditer « Makasay moi je sais ! Ce sont les diablotins. Ils m’ont octroyé leur prénom, ce qui m’a donné une vie de dragon extraordinaire ».

La direction et l’ensemble du personnel de l’établissement sont fiers du parcours et du travail effectués par toute une équipe afin d’honorer cette nouvelle épreuve. Notre séjour à travers les Cerfs-Volants de Berck-sur-Mer.

 

Voici la 33ème édition des Rencontres Internationales des cerfs-volants de Berck-sur-Mer sur le thème du Voyage ! Voyage féérique à travers un univers de poésie, de rêverie, un Voyage culturel par ses nombreux cerfs-volistes venus des quatre coins de la planète pour vous faire partager leur passion.

Notre aventure a commençé dès le premier jour de notre arrivée à Berck-sur-mer, tous ensemble Mathias, Alex, Mamadou Aphana, Semith, Siril et Sofiane. Nous nous sommes dirigés face à la plage où se déroulent le vol de ces majestueux cerfs-volants ! Qu’ils soient petits ou grands cela semblait être le monde fantastique de Jules Verne. Une fois installés au gîte face à la mer, nous avons entamé le deuxième jour. La visite du Phare de Berck, les phoques se prélassant à la baie d’Authie et l’après-midi une balade sur le sable Touquet plage et pour finir la journée une visite des plus belles ruelles de la ville de Montreuil sur mer avec un enthousiasme enrichit de joie et de fatigue. Ouf ! un bon repas !  Ensuite, aller dormir, rêvasser sur la magie de ces journées fantastiques comme ces cerfs-volants tourbillonnant, virevoltant dans le ciel bleu de la mer.

Voilà, c’est l’histoire de notre voyage (à nous les résidents) non pas en survolant la plage mais en émoi devant toutes ces nationalités, mélange de cultures et de différence qui s'unissent en ces quelques jours de prestations des plus beaux cerfs-volants.

Stage de Pâques : du sport pour tous !

Certains de nos résidents des Arlequins, Lapins, Bleuets et Lilas ont participé à un stage de Pâques organisé par la FOA, la Fédération Omnisports Adaptés, au complexe sportif de la province à Havré. La palette d’activités était variée, passant de la danse au football et du VTT aux sports de raquettes, par exemple.

Nos sportifs ont pu choisir une discipline qui était la même chaque matin, en vue de permettre un entrainement et une progression durant la semaine. L’après-midi, ils pouvaient s’initier à de nouvelles pratiques. Ils ont ainsi pu découvrir pour certains « le Poull ball » qui se jouent avec deux équipes s’affrontant avec un gros ballon en respectant plusieurs régles sur un terrain rectangulaire ; l’objectif étant de faire tomber l’une des deux cibles. Pour d’autres, « le Molkky » qui est un jeu d’adresse, le principe est de faire tomber des quilles en bois à l’aide d’un baton-lanceur. Les quilles sont marquées de 1 à 12. La première équipe arrivant à totaliser exactement 50 points gagne la partie. Shean était très à l’aise sur le mur d’escalade, Angélique quant à elle s’appliquait à apprendre les différentes techniques du judo. Sans surprise, Ali et Shean se sont surpassés au football. Cindy, fidèle à elle-même, a été très performante en danse. Christophe et Joe ont été initiés à la marche nordique et Dylan a fortement apprecié les nouvelles disciplines proposées.

Le Trait d’Union, notre atelier classe.

Créé il y a deux ans, l’atelier classe a pris sa place. En constante évolution, il accueille à présent plus de quarante résidents. Ils sont, soit en attente d’une scolarité, soit parce que la scolarité a été interrompue ou pour servir de transition en fin de cursus. Un calendrier de prise en charge individuelle ou en binôme est établi chaque semaine en fonction des aspirations de chacun.

Localisé à l’écart dans le parc de l’I.M.P., l’atelier classe dispose :

  • d’une pièce d’accueil avec porte-manteau, fardes et rituels (calendrier, humeur du jour, météo), 
  • d’un local de travail équipé des tables, chaises et tableaux divers (blanc, pictos, objectifs à atteindre, …)
  • d’une pièce polyvalente avec des tapis, des caisses d’objets à manipuler pour se défouler ou au contraire pour se relaxer.

L’institutrice Manna est un membre de l’équipe pluridisciplinaire comprenant orthophoniste, psychologue, qui collabore avec l’équipe éducative. Elle est également « la porte-parole » de ce groupe pour établir les contacts avec les différentes écoles d’enseignement spécialisé et ainsi faciliter une bonne intégration du jeune. Elle aura au préalable, observé, noté, évalué les compétences des jeunes encadrés en utilisant des grilles d’évaluation, des fiches de suivi. Les objectifs à atteindre sont évalués avec l’équipe pluridisciplinaire en fonction de la motivation du jeune à vouloir progresser.

Lors de notre entrevue, Yakanba des Perce-Neige était en train de réaliser différents exercices tels que découper, puis replacer dans l’ordre les étapes du maquillage d’un clown, dénombrer pour ensuite additionner ou encore apprendre à lire en utilisant la méthode globale. A peine fini, c’est Medhi de l’unité des Galopins qui frappe à la porte pour sa séance.

Les journées de notre institutrice sont bien remplies, car nos jeunes se pressent à la porte !

  Les DALMATIENS, supporters des BLEUS !

La Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme a été désignée par la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies, en 2007.

Dans le cadre de la journée mondiale de l’autisme, ce 2 avril, de nombreuses actions sont initiées pour sensibiliser le grand public à ce handicap. Découvrez ci-dessous 5 idées pour soutenir cette action mondiale !

1/ Éclairer en bleu votre maison, cabinet, bureau, site Internet et photo de profil

Initiée par l’association AUTISM SPEAKS et relayée partout dans le monde, le but est d’éclairer un maximum de monuments, hôtels, musées, ponts, etc.

2/ Porter des vêtements bleus !

Une des choses les plus simples à mettre en place est de porter des vêtements bleus lors de ce 2 avril : chemise, cravate, écharpe, pantalon, t-shirt….

En portant la couleur bleue, c’est ce concept qu’on voulut soutenir les résidents et éducateurs des DALMATIENS en réalisant leur cliché souvenir.

3/ Partager des vidéos de sensibilisation

La campagne de sensibilisation #dismoielliot consacre un site Internet entier pour sensibiliser avec des vidéos pour mieux comprendre : http://dismoielliot.fr/

4/ Faire un selfie avec des hashtag

#2avril #tousenbleu #blueday #autismday, nombreux sont les #tag pour sensibiliser vos communautés à l’autisme. Alors le 2 Avril, tous à vos téléphones pour une super selfie !

5/ Diffuser l’infographie Hop’Toys « La vérité sur 6 idées reçues »

Les préjugés et idées reçues sur l’autisme sont très nombreuses… En collaboration avec les parents, Hop’Toys a réalisé une infographie pour sensibiliser avec humour le grand public. Pourquoi ne pas l’afficher et la diffuser ?

Non aux déchets!

Le grand nettoyage de Printemps en Wallonie, c’est avant tout une belle action de sensibilisation des citoyens à la propreté publique.

Durant trois jours, les écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses se sont mobilisés autour d’un objectif commun : ramasser les déchets qui parsèment nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre.

Quoi de plus normal pour nos résidents que d’y participer. Ce samedi 30 mars, les résidentes des Perce-Neige et Bleuets se sont rendues dans le village de Quevaucamps. Les résidentes des Lilas, quant à elles, sont allées dans les rues de Roucourt. Hélène, Yakanba, Colette et bien d’autres étaient très motivées, plus de 8 sacs poubelles par groupe ont été récoltés. Caroline et Johanna ont été très stupéfaites de leurs découvertes, des bâches abandonnées et une bassine noire.Les déchets les plus souvent constatés sont malheureusement les canettes, bouteilles et mégots.

Les résidentes sont revenues contentes de leur action et espèrent vivement en retrouver beaucoup moins l’année prochaine!

 

LA GARENNE AIDE LES RESTOS DU CŒUR.    Suite et pas … faim !

En janvier, nous vous faisions part, que des résidents de la Garenne menaient des actions de bénévolat, en partenariat avec les restaurants du coeur, pour aider les plus démunis.

Ce 8 mars 2019, sur toute la France, une nouvelle récolte nationale de denrées non périssables était organisée pour pallier aux besoins urgents.

Dylan et Maxime ont tenu à être présents à cette journée spéciale. Accompagnés d’autres bénévoles de l’association, ils se sont rendus dans les grands magasins de CONDE, tels que Carrefour, Aldi et Netto.

Ils ont bien travaillé. Grâce à leur gentillesse, à leur sourire et à leur dévouement, ils ont bien rempli le contrat et ainsi contribué à aider les personnes dans le besoin.

Cette année, plus de huit mille tonnes de nourriture non périssable ont été enregistrées, pour permettre de ne plus avoir faim.

Margaux, une étudiante stagiaire motivée !

Chaque année, nos institutions accueillent de jeunes étudiants en stage.

Nous avons rencontré Melle Margaux, étudiante à la Sainte Union de Kain en 5 ème année section agent d’éducation. Margaux a connu notre institution lors d’une festivité commune « la balade gourmande » organisée à Vaulx par l’ASBL Ensemble.  

Elle a d’abord effectué un stage d’observation, au mois de février, au sein du BERCAIL, dans les unités des Pâquerettes et Bleuets. Elle a vite pris ses repères et s’est intégrée au mode de fonctionnement des différentes unités de vie. Actuellement, elle réalise son stage effectif ; elle a décidé d’être évaluée en activité bricolage sur un thème de circonstance « Pâques ». Nos résidentes, Alice, Mariam, Sabrina, Claire et Jeannette sont ravies de cette enrichissante collaboration dans la réalisation de leurs bricolages. Elles ont hâte de pouvoir l’offrir à leur parent ou amis. Quant à notre stagiaire, elle nous confie avoir été bien acceuillie et encadrée.

Les intentions de notre jeune étudiante sont de finir sa scolarité et d’effectuer une spécialisation en hippothérapie, pour ensuite, venir postuler pourquoi pas chez nous.

Voilà la relève assurée !

Chaussettes dépareillées  21 mars 2019

 

 

Dans la cadre de la journée mondiale de la TRISOMIE 21, de nombreux groupes se sont rejoints dans les différents parcs ou sur leur lieu de travail, pour réaliser des photos remarquables avec des "Chaussettes dépareillées".

 

 

Nos résidents intègrent les ateliers de l’arrêt 59.

Pour la deuxième année consécutive, notre collaboration avec l’arrêt 59, le centre culturel de Peruwelz, permet à nos résidents une intégration dans un public diversifié et de bénéficier d’un encadrement spécialisé pour développer leur créativité. Nos artistes participent cette année aux ateliers « Gravure », « Théâtre », « Enchanté », « Dentelle aux fuseaux » ou encore « de fil en aiguille ».

La « gravure » permet de découvrir de nouvelles techniques autour de la reproduction des images, D’ailleurs, Lucie nous émerveille chaque fois avec ses chefs d’œuvres rapportés dans l’unité.

Le « théâtre » a pour but de s’exprimer par le geste et la parole, découvrir des situations nouvelles et des sentiments inconnus. Elle apporte une meilleure connaissance de soi et des autres et aide à surpasser sa timidité. Les progrès sont déjà constatés pour Mathilde, Karima et Nicole.

L’atelier « fil en aiguille » s’ouvre sur l’art de la broderie, du tricot et du crochet en toute convivialité. Chacune apporte son expérience et n’hésite pas à transmettre son savoir-faire. D’ailleurs, Marie et Laurence fournissent un travail très régulier, et de qualité dans ce domaine.

« L’Enchanté » permet de (re)découvrir le plaisir de chanter ensemble. Karima adore les chanteuses comme Céline Dion, Lara Fabian, … Pour le moment, elle travaille sur un texte de France Gall, un classique de la chanson française.

Jeannette participe quant à elle à l’atelier « dentelle » pour la première année. Après quelques exercices de base, Françoise la formatrice lui a déjà proposé une première réalisation « la pomme ». Très impressionnante de par sa dextérité. 

Le Carnaval « Les grandes périodes de l’histoire » 

 

Le Carnaval, avec sa boum, est une fête très attendue par nos résidents. Le thème retenu cette année: les grands événements de l'histoire! L'inspiration fut au rendez-vous, avec plus d’une trentaine de créations. Qu’ils soient filles, garçons, petits et grands, ils nous ont concocté avec énergie tout un spectacle digne d’un « Carnaval historique ». Les éducateurs, ont bénéficié du soutien d’autres corps de métier pour mener à bien leurs projets. La réalisation des multiples costumes a nécessité l'utilisation de différents matériaux: du tissu, du carton, des combinaisons jetables, de la peinture, etc… Les Baladines ont réalisé leurs costumes « La renaissance » avec l’aide du personnel de l’atelier de couture, un exercice qui a été très épanouissant, selon l’éducatrice.

Chaque groupe a bien rempli son rôle !  Ça partait dans tous les sens, dans une explosion de couleurs, le plus important est le moment présent ! qu’ils aient la possibilité de s’extérioriser, de s’exprimer par leur choix judicieux. Le thème n’était pas des plus facile « les grandes périodes de l’histoire » mais nous avons de bonnes équipes ! Ils nous ont remplis de joie, de bonne humeur; le sourire inscrit sur le visage de chacun témoigne du bonheur partagé: "c’est ça la fête par chez nous!"

 Portrait de Cindy, une jeune femme dynamique !

Depuis plus de cinq ans, Cindy a intégré l’unité des LILAS. Elle se présente comme une femme souriante qui aime la vie, bien remplie d’ailleurs !

Elle travaille, du lundi au vendredi, de 9h à 12h, au sein de notre institution; elle accompagne une technicienne de surface : poussière, nettoyage des sols, etc... Bientôt il n’y aura plus de secrets pour notre fée du logis. « Je me sens utile ! » nous dit-elle. En plus de se sentir valorisée, Cindy perçoit une compensation financière pour son travail, ce qui lui permet de s’offrir des petits plaisirs. Au sein de son groupe, à tour de rôle, les résidentes sont amenées à faire seules le ménage, c’est donc tout naturellement que Cindy nous explique que son jour est le vendredi. Cindy et ses copines apprennent également les bases de la cuisine chaque week-end. Trouver les recettes sur internet, acheter les ingrédients au magasin, concocter des petits plats et déguster, au final, de succulents mets.

Côté loisirs, elle est inscrite au cours de théâtre de l’arrêt 59, le centre culturel de Péruwelz. Au programme, il y aura aussi un spectacle organisé avec son atelier théâtre en date du 26/05 lors de l’événement « déclic en fête ».

Côté sports, elle va régulièrement à la piscine, ainsi qu’aux entraînements d’athlétisme à Bernissart. Elle est affiliée à l’Athlétic Club de Bernissart Beloeil et participe aux compétions de la F.O.A., fédération du sport adapté. Elle y est régulièrement médaillée en athlétisme et à la pétanque.

Ce 17 mars, Cindy va recommencer la saison des compétitions de jogging en participant au mini-challenge des jeunes, une série de 20 courses organisées dans les villages de la région.

Le hasard aidant peut-être, Cindy a rencontré l’amour lors de ses entrainements; cher à son cœur, ce jeune homme se prénomme Hubert.

Pour les vacances d’été, Cindy va partir à Merlimont cette année. Un de ses souhaits, ce serait de pouvoir repartir en Espagne, pays qu’elle voudrait mieux connaitre.

En toute convivialité !

Depuis plus d’un an, la salle de réunion du sous-sol est occupée tous les jeudis après-midi par douze unités qui se répartissent une plage horaire.    Mais dans quel but ?

Ils se réunissent pour pouvoir jouer ensemble à des jeux de société.

Au fil des parties, les joueurs apprennent à écouter les autres, à respecter les règles, à attendre leur tour et à gérer leurs émotions. Ils développent également la capacité d’attention, de mémoire, l’esprit logique et même la motricité fine. Pouvoir se retrouver, s’amuser, se divertir et surtout passer de « chouettes moments », comme ils le disent !

Les jeux favoris sont « le triominos », « le verger », « le monopoly », « puissance 4 », etc.

Yakanba, Alice et Donovan jouent pour gagner ; ils ont l’esprit de compétition et les parties sont souvent endiablées. Claudie aime la stratégie et la réflexion ; elle a une préférence pour le scrabble et lorsqu’elle trouve un nouveau mot, elle le fait partager à toute l’assemblée. Moment de complicité pour Cindy qui aime retrouver Steven pour une bonne partie de UNO.

Qu’il est agréable de voir cette pièce remplie de vie, de joie et d’échange ! Tous sont heureux de s’y retrouver.

Dans tous les cas, nous pouvons dire : Les jeux sont faits !!!

Trois dragons à l’I.M.P. 

Depuis 2008, la Province du Hainaut organise « ENSEMBLE AVEC LES PERSONNES EXTRAORDINAIRES », un évènement de sensibilisation au handicap, qui favorise l'interactivité entre public ordinaire (valide) et extraordinaire (en situation de handicap). Il se déroule annuellement sur le site provincial de Marcinelle (Rue de la Bruyère, 157) et rassemble des milliers de personnes de tous âges, valides et moins valides. Cette année, les 10 et 11 mai.

dragon eperviersEn collaboration avec l'association "Vers la Vie", un appel à projet est lancé aux institution, avec comme thème cette année : « Construisez votre dragon extraordinaire en matériaux recyclés »   Trois groupes de l’ESPERANDERIE furent, de suite, partants.

Pour les EPERVIERS, tout a commencé par « SHENRON », personnage emblématique du dessin animé « Dragon Ball Z », dont Molière est fan. Molière et ses camarades se sont mis à l’œuvre, avec Kevin, l’éducateur-chef d’orchestre.

La base de la structure est faite en grillage de poule. Ensuite, il a fallu une belle quantité de journaux pour que l’ensemble du corps prenne forme. Une difficulté technique est alors surgie : comment faire mouvoir le dragon ? Il a fallu délicatement le couper en trois parties pour insérer un système d’articulation des membres. Dans ce cas-ci, des colliers Colsons ont été retenus ainsi que des poignées fixées pour que les résidents puissent le faire danser.

Pour les DIABLOTINS, c’est un challenge de taille. Ils ont commencé en ce début février, par la réalisation de la tête, également en papier mâché sur base de différents cartons, customisée entre autre par des bouteilles de jus d’orange ; pour le corps, ils ont décidé de le réaliser en tissus et cerceaux.  Kevin, Marvin, Stan, Moïse et Mohamed sont très enthousiastes; ils sont impatients de pouvoir le faire danser au rythme de la musique le jour « J ».

Pour le troisième groupe, Les ALIZES, ils n’en sont pas à leur première expérience. Souvenez-vous de MISS 5 SENS, un de nos géants de l’Espéranderie. Pour cette nouvelle aventure, animée principalement par Delphine et Roxane, Les résidents ont choisi une multitude de matériaux recyclés tels que des boîtes à œufs, des boîtes à fromage, des tuyaux de chauffage, etc., pour réaliser leur dragon. De plus, à la demande de Muriel et de Sandrine, ils utiliseront à nouveau la technique de projection de peinture pour réaliser le corps.

Les réalisations sont toujours en cours ; mais pas d’inquiétude, vous avez encore le temps d’ici le week-end du 10 et 11 mai à Marcinelle. Nous avons hâte de voir les résultats finaux et nous viendrons très certainement vous encourager.

 

Les Chasseurs « Le carnaval de Rio »

Dans les Ardennes au rythme de la Samba ! des paillettes, des plumes, des chapeaux, des maquillages etc… dignes d’un défilé « carnaval de Rio » nos résident se sont pris au jeu, en se présentant les uns après les autres en dansant, en bougeant, en faisant tourbillonner les serpentins et confettis, vive le Carnaval qui annonce le printemps très proche.

Pour la participation au défilé, le déguisement était libre, les critères du jury ! l’originalité et le fait main. Sur le podium en 1er Mr Rudy C, 2ème M Steven R, 3ème Mr Bruno C, bravo à nos concurrents qui se sont départagés en toute sérénité, un carnaval grandiose aux couleurs du Brésil !

L’important est que chaque résident puisse exprimer, à travers le déguisement qu'ils ont réalisé, sa personnalité et ses rêves !

Nous sommes très heureux d’avoir pu vous faire vibrer lors de notre journée de Carnaval !                                                               

avec la participation des résidents et éducateurs du Moulin copine et de la Ferme belle vue.

Le Petit Robot NAO fait ses premiers pas!

NAO ESP LUT 

 Dans le cadre d'un partenariat avec la Haute Ecole du Hainaut - section Educateurs - de Mons et de Tournai, le petit robot NAO est entré, en communication avec nos jeunes résidents, depuis la rentrée scolaire.

[voir article Médiapresse]

Pauline et Jordan, des étudiants en troisième année de la Haute Ecole du Hainaut ont intégré les unités des Lutins et Diablotins, début janvier 2019, afin de réaliser leur stage, avec dans leur valise un nouveau compagnon « Nao », le petit robot. Ils réalisent des séances avec nos jeunes résidents en raison de 3 à 4 fois semaine.

Dans quel but ?

ont été choisis pour mener à bien un projet d'observation sur les réactions et interactivités un pannel d'enfant des LUTINS et des DIABLOTINS et leur nouvel ami. Un étudiant technicien programmateur adapte le programme du robot pour correspondre aux réactions de nos résidents.

Quelques observations ont déjà pu être relevées, telles que :

Un rituel dans l’espace-temps semble s'être installé. Les résidents associent les étudiants au robot comme si ils étaient indissociables. Le robot a pu jouer un rôle, en expliquant diverses émotions à l’aide de pictogrammes et demander l’humeur du moment ou de la journée au résident. Des tableaux et livrets individuels ont pu être mis en place ainsi qu’un coffre reprenant divers objets à manipuler afin d’extérioriser leurs émotions. Mohammed, Ayoube, Kevin, Al houssein, Keina et Miryam garderont  sûrement un souvenir positif de son passage chez eux.

Toutes les personnes travaillant sur ce projet son unanime, Nao doit revenir sur le site afin de continuer à créer des liens avec nos résidents. Car seul le temps permettra de découvrir certainement des évolutions bénéfiques de cette expérience.

Les chasseurs, le plaisir de la neige !

Moulin Copine. Il était une fois ! dans nos Ardennes, des flocons tourbillonnants dans l'air vif, pluie de l'hiver, les grains s'éparpillent, de leurs embruns recouvrent le paysage d’un blanc manteau. Les résidents prient une luge pour ainsi profiter des joies de la glisse, suivi d'une bataille de boules neige entre amis et éducateurs. Une écharpe, des pommes de pin et voici un bonhomme qui jaillit de la neige toute fraîche du parc.

 

Nous soutenons les restaurants du coeur!

Nous avons eu le plaisir de recueillir les propos d’une éducatrice de la Garenne Ingrid sur son nouveau projet d’insertion sociale avec les résidents : aider les plus démunis en faisant du bénévolat pour les restaurants du cœur. Depuis plus de deux mois, chaque lundi de 9h à 16h, elle se rend avec une équipe de résidents à Condé.

La journée débute à l’arrivée du camion, il faut vider les marchandises du jour, lister et répartir sur les différentes tables selon la nature des produits. L’hygiène est primordiale, on ne peut rien poser au sol, on utilise des gants pour la manipulation des œufs (risque de salmonellose).

les restos du coeur

Ensuite, vient le moment de compter les denrées ; attention, il ne faut pas se tromper car le total est ensuite divisé par le nombre de familles prévues. Pour donner un exemple : 1 personne a droit à 6 œufs, 2 personnes à 10, etc.

Pour le moment, il y a 160 familles qui sont inscrites et qui peuvent bénéficier de cette aide. Au préalable, elles doivent compléter un dossier mentionnant entre autre leurs revenus et leurs compositions.

A 11h, les portent s’ouvrent, les résidents et bénévoles accueillent les familles et leur préparent des colis. Un sourire, un bonjour, un mot gentil, tout est mis en œuvre pour un moment d’échange et de convivialité.

« La journée passe à une vitesse folle ! » nous confient-t-ils.

A la fin de la journée, avant de repartir, le local est rangé et nettoyé.

Quand nous lui demandons quels garçons s’en sortent le mieux ? Elle nous répond : « Tous adhèrent complètement au projet. Ils sont heureux de pouvoir aider et ne demandent rien en retour ».

Un grand BRAVO et un grand RESPECT à ces jeunes hommes qui ont très bien compris la citation : « Quand je pense à toi, je pense à moi ».

Le parc sous la neige

Fin janvier, les premiers flocons sont apparus pour le plaisir des petits et des grands; nous avons profité de ces conditions pour organiser des batailles de boules de neige, concevoir des bonhommes de neige,sans oublier de se rouler dans celle-ci.

Nos éducateurs nous ont bien couverts avec un manteau chaud, des gants, et un bonnet .Ainsi équipés, nous avons pu braver le froid et affronter la poudreuse dans toute sa splendeur.

Le parc était recouvert d’un épais manteau blanc et un petit rayon de soleil s’infiltrait entre les arbres pour nous réchauffer doucement le visage!

Vive la neige! Elle nous donne le sourire.

 

Le groupe des chasseurs a participé à une activité citoyenne dans la commune de Libin.

Compte-tenu de l'actualité sur le réchauffement climatique, et vu le nombre de déchets jonchant les chemins, les routes, les bas-côtés, les Chasseurs ont été conscientisés sur cette problématique. Equipés adéquatement, Ils sont partis à la chasse... aux détritus lors d'une journée de ramassage organisée par la commune de Libin, pour préserver notre belle nature ardennaise. Une bonne initiative de nos amis les Chasseurs entourés de leurs éducateurs,

Cette belle action citoyenne, si petite qu’elle soit, est appréciée pour la sauvegarde de notre belle planète bleue.

piscine

  Les BLEUETS à la PISCINE

Première baignade de l’année, l’activité Piscine adorée pour beaucoup d’entre elles.

Mais pourquoi ?

Développer la confiance en soi, l’autonomie aquatique, surpasser ses peurs, se divertir et créer des liens avec d’autres. Mais aussi, tonifier ses muscles, solliciter l’appareil respiratoire et les capacités cardio-vasculaires. L’état de flottaison procuré permet à tous les muscles de se relâcher, de laisser son esprit s’évader. Ainsi, les tensions et le stress s’évaporent laissant place à un sentiment de bien-être.

D’ailleurs, Delphine souhaiterait passer certains brevets d’ici la fin de l’année et Mathilde aimerait savoir nager dans le grand bassin.

 
l’ECU-Boutique de la Ferme Belle Vue.

Ce mercredi 12 décembre 2018, a eu lieu l’ouverture de « l’Ecu-Boutique ».

c'est un projet du groupe des Ecureuils qui met un petit magasin mis à la disposition de nos résidents, tous les mercredis et les dimanches de 14 à 16 h.

D’un côté un peu d’alimentation, de l’autre, divers objets utiles à la vie quotidienne, pour se faire plaisir...

Le magasin fonctionne avec un éducateur et un résident qui gèrent ensemble l’argent de la caisse, la réception et la mise en rayon des nouveaux produits, et tout cela avec le sourire! Cette initiative mène nos résidents vers l’autonomie. [ Les écureuils ]

    

        

PERUWELZ : Le Goûter de Noël du P.C.S. 

Cet évènement est organisé par le P.C.S. (Plan de Cohésion Sociale) de la ville de Péruwelz et ses partenaires.

 

Avec la participation Bercail, Garenne et IMP nos résidents ont confectionné une partie des décors à savoir : des décors à suspendre à l’intérieur du chapiteau. L’évènementa eu lieu le samedi 08 décembre avec un spectacle de magie « Simplement Magique ».

Cette année, les décors ont été réalisés dans le cadre des ateliers créatifs sur le thème « Noël classique » avec Marie-Cécile et Marie-Line.

Les résidents ayant participé au goûter de Noël, ont pu être accueillis avec grimage pour celui qui le souhaitait autour d’un bon chocolat chaud et une cougnolle.

 

Un petit spectacle de magie a ensuite été proposé, petits et grands avaient des étoiles plein les yeux.

Un merci tout particulier à Alizé Duray qui nous a permis de voir nos résidents dans un autre contexte et surtout de les voir heureux. [ Duray Alizé et Bacquart Marie-Cécile ]                                     

Les Diablotins à PAIRI DAIZA

Grace à notre abonnement, nous nous rendons régulièrement au parc de PAIRI DAIZA, l’un des parcs animaliers parmi les plus prisés d’Europe.

Il présente plus de 5 000 animaux de 470 espèces sur 65 hectares.

Le parc est divisé en zones thématiques. Grâce aux décors variés nous nous transportons dans différents univers : la mer, forêt tropicale, …

Nous avons déjà vu le famille Panda et le vol des rapaces au-dessus de nos têtes est impressionnant.

La plaine de jeux met nos sens dans tous leurs états. [ Mafalda ]

Nous sommes des Z O M B I E S !

Différents stands étaient proposés lors de la marche de l'horreur de ce 2 nov. dans la forêt de Bonsecours. Les participants y connaissent les pires frissons tout en passant une soirée agrémentée d'adrénaline, de stress, d'angoisse, et surtout de plaisir entre amis et la famille !!! 

Nos résidents de la Garenne et des Lilas ont été sollicités par les organisateurs pour animer la marche.
« A 17h00, Patricia nous a maquillé avec beaucoup de talent, puis nous sommes partis nous cacher dans la forêt pour faire peur aux marcheurs.  C'est unique dans la région avec le passage de plus de 5000 marcheurs effrayés !!! »   Des spectacles de magie, danse des zombies et très grand show de feu cloturent la soirée !!

 

La Course TREFLE AU COEUR.

La 4ème édition a eu lieu le dimanche 23 septembre 2018 à Mouscron. 

Voici ce que nous envoie Christophe GREGOIRE, un des organisateurs de cette course regroupant quelques 4.000 participants. 

" votre grosse délégation et son enthousiasme communicatif nous ont tellement manqué cette année lors de la remise des médailles. Voyez la photo de 2017 !

A ce sujet, les conditions climatiques étaient telles que lors de l’appel des équipes SPECIAL OLYMPIC BELGIUM pour la remise des médailles, on m’a signalé que vous étiez tous bien « trempés » et que vous aviez pris la route du retour, ce que je comprends parfaitement. C’est pourquoi nous vous enverrons prochainement 9 médailles par la Poste afin de pouvoir les remettre aux 8 participants et leur éducateur Maxime THIRY.

Vous avez d’ailleurs eu les honneurs de No Télé. Vous trouverez ci-joint le reportage du JT du lendemain, où sont interviewés Jérôme L.) et Maxime THIRY: http://www.notele.be/it9-media60376-plus-de-mille-participants-a-la-4e-edition-de-trefle-au-coeur.html

Au plaisir de vous rencontrer prochainement."

La FETE DES RIGOLOS à BONSECOURS

Le dernier dimanche de septembre, pour la seconde année consécutive, nos géants « Miss 5 sens » et « Miss Extraordinaire » ont pris part au traditionnel défilé d’ « El Fiète des Rigolos » en compagnie de leurs amis « Mamar » et « Mémène » géants officiels de Bonsecours et de leurs grands amis de la région et du nord de la France.

Pour les accompagner, nous avons pu compter sur la participation active de nos résidents de la Garenne, des Bleuets, des Goélands et des Alizés.

Une nouvelle occasion pour  eux de se mouvoir dans la foule et de profiter de l’ambiance musicale de la fanfare de Moulbaix.

L’occasion aussi de bénéficier des encouragements et félicitations du public, curieux et admiratif du travail effectué autour de ces grandes Dames !

2018-09-30-fiete-des-rigolos-8
2018-09-30-fiete-des-rigolos-7
2018-09-30-fiete-des-rigolos-6
2018-09-30-fiete-des-rigolos-5
2018-09-30-fiete-des-rigolos-3
2018-09-30-fiete-des-rigolos-4
2018-09-30-fiete-des-rigolos-1
2018-09-30-fiete-des-rigolos-2

Sous tente à Wiers, la nuit des étoiles filantes

esperanderie camp wiersAprès le passage du ponton et de l’imposante grille métallique, s’ouvrait à nous un paysage idyllique. Un étang entouré d’arbres en tout genres, survolé d’hérons, d’aigrettes: le paradis!

Notre première mission fut de dresser la tente, pas n’importe quelle tente mais une tente d’indien où nous allions y dormir tous ensemble. Alex et Maxime se sont chargés de dresser les lits et de gonfler les matelas pour la nuit.

Pendant ce temps Steven et Sylvestre se chargeaient de couper du bois et de préparer le feu de bois pour notre repas.

Ephraim partait en reconnaissance du terrain.

En attendant la cuisson de nos saucisses, brochettes et merguez, une partie de pêche s’imposait avec comme résultat, un seul poisson ramené par Steven. Mais pas n’importe quel poisson, une tortue! Oui, une tortue.

Au soleil couchant, nous entamions notre repas dans le calme et la sérénité de ce lieu agréable.

Steven et Sylvestre furent aidés par la visite d’Arnaud qui leur donna un coup de main pour ramener le bois indispensable à notre veillée. Une veillée placée sous le signe des étoiles filantes. En effet, cette nuit s’annonçait comme une des plus animées en terme d’étoiles filantes.

Après ce bon repas, à la lumière des lampes torches, dans la nuit profonde, et sous le regard des animaux de la nuit, chacun pris place dans son nid douillet pour la nuit. C’était sans compter sur le camping avoisinant et son fameux karaoké qui nous cassa les oreilles jusqu’une heure du matin.

La fatigue ayant eu raison de nous, nous nous endormirent malgré tout. Nuit fraîche et courte suivi d’un déjeuner bien copieux aux œufs et saucisses. Que du bonheur.

Après une petite toilette spartiate sous les arbres et le rangement du matériel, nous reprîmes la route avec pleins de bons souvenirs en tête. [ D. Dimitri ]

J'ai été au cirque

Ce mardi 21 août nous avons tous été au cirque! C'était facile, le cirque s'était installé à côté de l'Espéranderie dans une prairie!

         

Au cirque, j'ai vu un clown qui faisait le pitre. J'ai vu des acrobates ainsi que plusieurs animaux, comme des chevaux, un lama et un chameau.

J'ai bien aimé et nous avons beaucoup ri. [ Sonia G. ]

La COUPE du MONDE à la Ferme Belle Vue.

Ce mardi 5 Juin 2018, nos 2 profs de sports, en collaboration avec l’équipe des Fermiers, ont organisé, le tournoi annuel de mini foot sur le site de la Ferme Belle vue.

Le soleil était de la partie, les sportifs en grande forme ! Une animation musicale a permis le délassement des moins sportifs.

Huit équipes ont répondu à l’invitation des organisateurs : les oursons de Bonneville (2 équipes), le Grimoire de Transinne, les Arlequins et la Rotonde de Bonsecours, La Garenne de Wiers et 2 équipes du Gai Séjour.

Pour assurer l’animation, vu que le mondial est à nos portes, chaque équipe représentait un pays.  Tous étaient motivés afin de remporter la coupe du monde, bien encouragé, il est vrai, par leurs éducateurs et le personnel. Ils se sont donnés tous à fond dans des matchs d’une durée de dix minutes.

Le midi, hamburger-party afin que chacun puisse retrouver l’énergie nécessaire.

Au terme de la journée, les Oursons-Portugal ont remporté la coupe du monde devant La Gai Séjour 1 - France.

Chacun s’en est retourné satisfait et bien fatigué de leur journée sportive et musicale.

A l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

Journée SENSORIELLE à l'ESPERANDERIE

Le mercredi 30 mai 2018 fut une journée très enrichissante et conviviale tant pour les bénéficiaires de l’institut que pour les étudiants de la haute école en Hainaut - section : éducateur spécialisé.

Dans le cadre du cours de techniques plastiques et de psychomotricité, les 3e éducateurs spécialisés ont réalisé des activités sensorielles sur le thème du développement durable.

  

Les activités étaient variées et portaient sur différentes problématiques comme le tri des déchets, la préservation de la planète, de la nature, de l’eau, la pollution, le fonctionnement des énergies renouvelables, de l’électricité et enfin la consommation alimentaire en passant par le compost.

L’objectif de ces activités était de faire prendre conscience de ce problème de manière pédagogique, ludique et sensorielle.

ULKANTUWE en concert au BERCAIL.

 Nous avons rencontré Sonia, notre Reporter du Bercail:

un groupe de musiciens chiliens nous a rendu visite. Après le repas, ils jouaient de la guitare, de la flute, de la trompette et ils chantaient. Nous étions assises sur des bancs, mais avons aussi dansé. Il nous ont remis un fanion souvenir et un CD musical . Nous avons fait une photo avec le groupe.

C'est à refaire plus souvent!

  

Les ARLEQUINS et ARLEQUINS RESIDENCE SERVICE inaugurent !

Le 19 mai dernier, a eu lieu l’inauguration des nouveaux locaux de vie des Arlequins et Arlequins Résidence Service, en présence des parents et des professeurs des écoles où se rendent nos jeunes résidents.

Nos jeunes ont pu présenter leur nouveau cadre de vie, faire découvrir leur chambre, leur espace jeux, ….

Cette journée a été très riche en échange et en partage ; nos éducateurs ont pu expliquer, à

travers la structuration de l’unité de vie, leur méthode d’accompagnement ainsi que les différents objectifs visés avec chacun de nos jeunes.

Au programme : photos animés, barbecue, chorégraphie,…

Une journée placée sous le signe de la bonne humeur. 

ROCKAGRUMES à Grummelange

Vendredi 11 mai, direction Grummelange près de Martelange, à la frontière luxembourgeoise.

Tout a commencé sous un beau soleil. Un festival Rock dans les champs. Comme des vrais. Plusieurs groupes ont enchanté nos oreilles. Une ambiance de fou! plein de monde! Une après-midi musicale de haut niveau. Inoubliable...

Fatigués, mais heureux, nous sommes rentrés à minuit.

Vivement l’année prochaine… Nous y retournerons!

 

Tournoi de MINIFOOT sur herbe de l'ESPERANDERIE.

Ce tournoi de mini football sur herbe est organisé, depuis cinq ans, par l’I.M.P. L’ESPERANDERIE de Bonsecours, en partenariat avec le club de football d’HAVINNES. Ce 30 avril, 24 équipes d’institutions d’hébergement et d’écoles de l’enseignement spécialisé de la région se sont affrontées.

Le service ANIMATION de l'ESPERANDERIE permet ainsi la pratique du sport en fonction des capacités de chacun tout en favorisant la valeur d’intégration sociale.

Le matin, de 10h00 à 13h00, les équipes sont réparties en quatre poules éliminatoires. L’apéro et le repas permettent de recharger les batteries. L’après-midi, de 13h00 à 15h30, ont lieu les finales.

Malgré des conditions climatiques difficiles, nos résidents ont pu exprimer leurs différents talents sportifs.

Une équipe de la télévision locale a diffusé un reportage, à consulter à l'adresse suivante.

https://www.notele.be/list13-le-jt-a-la-carte-media58476-un-tournoi-de-mini-foot-pour-les-institutions.html

ANIMALAINE à Bastogne

C’est sous un soleil d’avril magnifique que le groupe des Sangliers est arrivé dans la région de Bastogne sur un site splendide où, nous ont accueilli, lamas cracheurs, moutons, lapins angora, cochons poilus !! pour une journée exceptionnelle.

Nous avons découvert leur habitat, réalisé des porte-clefs , confectionné des pompons en laine feutrée, ...

Cette belle journée s’est terminée par un gouter-crêpes réalisés par les résidents de ce site animalaine.

 Caisses à savon extraordinaires

 La 11e édition de l’évènement « ensemble avec lespersonnes extraordinaires » sera comme lors du 10e anniversaire, une grande fête pour tous les citoyens.

Objectif cette année pour les candidats : créer et construire « une caisse à savon extraordinaire » Ceux-ci effectuerons leur première apparition publique lors des journées ensemble avec les personnes extraordinaires, le samedi 5 mai 2018 à Marcinelle

Suite au succès remporté avec "Miss extraordinaire et Miss 5 Sens" l'année passée, nous avons décidé de poursuivre avec "Construis ta caisse à savon". Avec la participation de nos artistes nous relevons le défi. Deux Caisses à savon sont en cours de réalisation.

En voyant le projet avancé des garçons de la Rotonde « un vaisseau spatial », les résidentes des Bleuets ont décidé de les aider. A l’aide d’un pistolet à colle, elles customisent le vaisseau en collant différentes pièces détachées (ordinateur par exemple), d’autres commencent à mettre en couleur l’œuvre. Elles vont également confectionner des tee-shirts personnalisés pour l’occasion. Ensemble avec les personnes extraordinaires : ici

 

Nos résidents ont eu la main verte  : Polaris

Ce mardi 24 avril 2018

Première à Péruwelz, dans la zone économique Polaris : mille arbres seront plantés pour réaliser une « forêt primitive ».

L’objectif d’Urban Forest, porteur du projet, est de recréer la « forêt primitive » telle qu’elle serait sans activité humaine. Une vingtaine d’essences locales d’arbres et d’arbustes reconstitueront ainsi et tout naturellement la forêt originelle

La journée de plantation a eu lieu ce mardi 24 avril en l’occurrence, entre 9 et 12h. Le parc naturel des Plaines de l’Escaut apportera son expertise sur place, de même que les Cercles des naturalistes de Belgique, il s’agira d’une plantation participative, avec l’intervention : des voisins, des citoyens, des écoliers, et sans oublier les résidents de l’Espéranderie « Je trouve que c’est enthousiasmant de permettre à des volontaires de participer au projet. Parce que ceux-ci auront l’occasion de voir grandir cette forêt et sans doute de s’y attacher.

Nous les résidents et amis de la nature, nous nous sommes joints à la population de la ville de Péruwelz avec un grand enthousiasme. Chacun et chacune d’entre nous, avons planté un arbre, un autre et puis un autre !  Tout ça dans la boue, la terre, l’eau, la bonne humeur et nous sommes fiers nous les accompagnés des éducateurs de savoir que ces  arbres que nous avons choisis, seront plus tard de magnifiques Chênes, arbustes etc…. Et enfin une « forêt primitive ».

Polaris :  https://ideta.be/parcs-activites/polaris-peruwelz-beloeil/#

Pour info RTL TVI était également présent :

https://www.rtlplay.be/rtl-info-13h-p_8551/plantation-de-1000-arbres-dans-un-futur-zoning-industriel-a-peruwelz-c_11974077

 Rencontre avec les joueurs du VAFC   Ce 21 mars 2018

 

Certains jeunes des Arlequins, Arlequins RS et fermette inscrit au club de foot de Vieux condé ont pu rencontrer des joueurs professionnels de Valenciennes lors d’un entrainement. Une rencontre riche en émotions, en échange et surtout des jeunes fiers et heureux d’avoir rencontré des stars du football. Lors de cette rencontre, nos jeunes ont pu avoir un autographe, faire des photos, interagir avec les joueurs et surtout, pour le bonheur des garçons, échanger quelques ballons. Il n’en fallait pas plus pour voir briller les yeux de nos jeunes !!Ce moment de partage restera un souvenir magnifique pour nos jeunes. Nous tenons à adresser un très grand merci aux joueurs de Valenciennes présents pour leur gentillesse et leur générosité. 

 WALLONIE PROPRE !

Ce week-end du 24 mars, plusieurs de nos résidents, encadrés par leurs éducateurs et du personnel communal, ont participé à l’opération printannière de nettoyage de notre environnement.

La plus grande mobilisation citoyenne de l’année

« En 2017, le Grand Nettoyage de Printemps a mobilisé plus de 73.000 citoyens wallons. Familles, voisins, groupes d’amis, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises, élèves et professeurs sont partis à l’assaut des incivilités environnementales. Cette année, l’ambition était d’atteindre les 100.000 Participants.

La problématique des déchets sauvages

Le Grand Nettoyage de Printemps est la plus grande action de sensibilisation à la propreté publique organisée en Wallonie. Les papiers, mégots, canettes, sacs plastiques et autres déchets abandonnés qui jonchent notre cadre de vie ne sont pas arrivés là par hasard. Une Wallonie plus propre et agréable à vivre passe par un engagement et un comportement responsable de chacun au quotidien. C’est dans cette optique là que nos résidents et leurs éducateurs se sont mobilisés, avec la collaboration de la ville de PERUWELZ et de BELOEIL.

La campagne est également l’occasion de rappeler que tous les petits déchets générés lors d’un trajet doivent impérativement être conservés dans le véhicule et jetés dans les poubelles prévues à cet effet sur les aires de repos ou lors de l’arrivée à destination. Ce geste simple permet non seulement de préserver l’environnement, mais également de diminuer les dépenses publiques ! A la sortie de l’hiver, de nombreux professionnels prendront le relais des bénévoles et s’activeront pour nos routes. Ils ramasseront les déchets, nettoieront les panneaux de signalisation, brosseront les filets d’eau...

   

 

"La marche du Casseu d'quinquets" Bonsecours, le 17 mars 2017

Cette marche folklorique nocturne a lieu chaque année, le samedi qui suit le mercredi des cendres.

La marche permet notamment de découvrir des aspects insolites de l’histoire de Péruwelz sur le thème des frasques que faisaient, dans les villages des environs, les fameux «Casseux d’quinquets», ces fils de bourgeois de la ville en mal d’émotions fortes, qui cassaient les lampadaires publics, en rentrant de soirée.

Le public y sillonne les sentiers et ruelles de Péruwelz, qui sont agrémentés d’animations aussi étranges que captivantes. Cette année la marche

traversait la cour de notre établissement. Un spectacle son et lumière, réalisé par des artistes choisis par le foyer culturel de Peruwelz, était présenté sur cinq écrans. Plusieurs résidents ont animé le parcours de la marche.

received 979621245552889

"Le carnaval de Leuze" Leuze, le 24 février 2018

Ce weekend, c'était le carnaval de Leuze! Depuis plusieurs années, nos résidentes font partie du cortège qui passe dans les rues de leuze, et se termine sur la place avec les traditionnelles bobinettes (une couque avec du chocolat à l'intérieur).  Costumées et maquillées, elles ont participé aux activités et animations sur le thème du cirque. Elles ont pu également assister à quelques spectacles, de

jongleurs, trapézistes et clowns,en profitant d'une belle journée ensoleillée. Les résidents ont eu la chance de participer à de nombreux carnavals, notamment Willaupuis, Basècles, mais également la boum géante organisée à l'Espéranderie,

on peut dire qu'ils adorent ça! Et nous aussi...

 

20180215 Carnavalepingles

"Le carnaval de l'Espéranderie" Bonsecours, le 15 février 2018

Ils mettent de la poudre de perlimpinpin quand il fait gris, ils les font sourire quand ils sont tristes.  Grâce à eux, ils se sont transformés en héros pour la journée, ils ont joué le jeu avec eux, jusqu’au bout. Mais de qui parle-t-on ? Des équipes éducatives bien sûr ! Aujourd’hui, ce sont eux à l’honneur ! Hier, c’était le carnaval de l’Espéranderie : une énorme boum dans le grand garage sur le thème des bandes dessinées.

 Les équipes et les résidents ont fabriqué de magnifiques costumes pour aller jouer dans une boum géante, remplie de confettis. Nous les avons vus sourire, rire, participer sous les regards émerveillés des petits et des grands. Un magnifique panel de couleurs ! Bravo à tous pour cette belle fête ! Nos personnes extraordinaires, éducateurs comme résidents, sont repartis avec les yeux qui pétillent… Un jury est en train de dépouiller les votes pour l’unité qui aura créé les costumes les plus originaux ! Affaire à suivre prochainement…  

 

20180213 Saint Valentin AA

"La fête de nos amoureux" Basècles, le 13 février 2018

Ce 13 février, une centaine de résidents sont allés au restaurant chinois pour la Saint Valentin.

Plusieurs couples y ont mangé en tête à tête, dont nos tourtereaux Donavan et Johanna. Certaines de nos résidentes ont eu la chance de pouvoir inviter leurs amoureux issus d’autres institutions.

C’est le cas de François (photo de gauche) qui est venu déclarer son amour à Colette. Ils sont ensemble depuis un moment déjà, et sont extrêmement amoureux et souriants. Ils avaient tous préparé des cadeaux à s’offrir avec l’aide de leurs référents.

Nous avons mangé ensemble un buffet asiatique, et ensuite nous nous sommes trémoussés sur les rythmes endiablés de la sono amenée par les éducateurs.

Encore une belle après-midi, ensoleillée en plus !

2018 AA FOA Championnat Hainaut cross

"Des champions au cross de Dour" Dour, le  4 février 2018

Sans étonnement,  Cindy Cléon remporte le 1000 m du cross de Dour dans la catégorie féminine avec brio, suivie de Lucy Luyindula et de Vanessa Ayoung.

Dans la catégorie hommes, Kévin Lombardi termine deuxième du 1000m et Sébastien Hequet troisième du 3300m !

De belles victoires pour nos résidents !

Mais la victoire se démontre par l’effort de tous, les nombreux entrainements et la ténacité, tout le monde la mérite ! 

"Sonia, notre future reporter" Bonsecours, le  8 février 2018

Sonia est venue nous rendre visite cet après midi pour rédiger un article sur son travail à la couture dans le cadre des ateliers pré-professionnels. Certains vont à la buanderie, à la lingerie, et Sonia a choisi la couture, dans ses compétences. Voici son article :

"Tous les matins, je travaille à la couture, je mets des « nominettes » sur du linge, je range des papiers, et je balaye le sol. J’aime moins les « nominettes », mais c’est pas tout le temps. Moi ce que je prefere, c’est ranger les papiers. Le rangement, c’est classer les feuilles dans les classeurs. J’aime bien travailler parce que on a une bonne ambiance et je gagne des sous."

On espère que Sonia collaborera encore avec le service communication à l'avenir, pour la rédaction d'articles, ce fut une très chouette expérience !

 

20180207 Tousvospompes

"Tous à vos pompes" Bonsecours, le  7 février 2018

Dans le cadre d’une journée « Portes ouvertes », l’Athénée provincial de Leuze organise un concours créatif : une œuvre d’art dont l’élément central est une chaussure. Le concours a bien sûr fait l’objet ici d’un engouement certain, nos personnes extraordinaires travaillent déjà sur le sujet, notamment dans l’atelier de Marie Line, Karima, Christine et Delphine ont déjà presque terminé leurs œuvres sous l’œil bienveillant de leur animatrice…

« J’ai goûté du café et j’aime bien ça ». Karima travaille beaucoup avec le café, elle adore tout ce qui tourne autour du café. « J’ai mis du chocolat parce que j’aime bien ça aussi ». Karima a travaillé sur une bottine en cuir, elle y a monté une table et y a collé tous les éléments pour représenter une pause-café. Le résultat est assez surprenant ! Christine (photo du milieu) ne parle pas, elle est extrêmement lente dans tous ses mouvements, ce qui lui confère une douceur exceptionnelle.

Pour choisir son thème, ses éducatrices ont travaillé avec des pictos.

Elle a voulu travailler sur la jungle, son montage est également magnifique.

Enfin Delphine avait envie de travailler sur le thème de la mer, car elle y est allée dernièrement avec l’animatrice. « A la mer, il y a des coquillages, la mer, les poissons, les vagues ». L’animatrice lui prépare donc tous les éléments qu’elle a demandés et elles réalisent ensuite ensemble l’œuvre (certaines étapes doivent se faire avec l’aide de l’animatrice pour éviter les accidents), mais c’est Delphine qui montre où placer les éléments et qui façonne ses vagues dans son tissu. Elles ont vraiment du talent !

 Carnaval de Basècles pour le service jeunes Basècles, le  3 février 2018

20180203 Carnaval des petits Bascles

Nos plus jeunes résidents sont allés s’éclater à Basècles, le 3 février dernier lors des festivités du folklore de Basècles, organisées par le comité des « Crocheux ». Ils ont pu apprécier le spectacle d’un magicien et celui d’un clown, ainsi que de magnifiques lancers de confettis tous colorés !

 Les enfants se sont éclatés (Les adultes aussi) !

 

 

 

 

 

 

 

20180201 Jeux de socit

 

Encore du nouveau à l'Espéranderie !  Bonsecours, le 1er février 2018

Tous les jeudis, les résidentes du Bercail organisent un atelier jeux de société !

Chaque semaine, les filles convient une ou deux autres unités. Une occasion de se rencontrer, de créer du lien. Le jeu amène une autre dimension à la communication.

Comme nous le raconte une des éducatrices, les filles qui se chamaillent parfois développent lors de cet atelier une toute autre complicité, en plus de l’apprentissage et l’application des règles.

On continue !

 

creche concours

« Concours de crèches d'Harchies » Bonsecours, le 28 janvier 2018

Vous vous rappelez ? En décembre dernier a eu lieu le concours de crèches d’Harchies. Nos personnes extraordinaires avaient réalisé plusieurs crèches qui ont été exposées à l’église d’Harchies parmi une centaine de participants. La remise des prix a eu lieu ce samedi 28 janvier, et ils ont tous été récompensés à juste titre !

Les élans, Les Lutins et les Baladins ont remporté le prix du public en 4ème, 2ième et 1ère place !

Les Albatros et l’Atelier du Bercail ont remporté le prix du jury en 3ième et 2ième place !

Les Lilas et Les Alizés remportent les 3ième et 1ères places du prix du comité des crèches !

Et enfin, les Pâquerettes et les Bleuets gagnent le 3ème et le 2ème prix de la Fabrique !

Un magnifique travail et une belle ouverture aux autres pour nos résidents et leurs éducateurs, car ils ont eu la chance d’assister à la remise des prix, avec une belle soirée à la clé !

On remet ça l’année prochaine !

« Une belle histoire d’amour » Bonsecours, le 17 janvier 2018

AMOUREUX 063A l’occasion de la Saint Valentin qui approche à grand pas, nous avons rencontré deux amoureux de l’Espéranderie, pour ne pas dire le plus beau couple qui existe déjà depuis 2014 !

« Moi, j’ai envie de me marier avec elle »

Donovan a 25 ans, il réside à la Garenne, et il n’a d’yeux que pour Johanna, 23 ans, résidente aux Bleuets. « Moi j’ai envie de me marier avec elle », nous dit Donovan, il lui a même offert une bague. Ils se connaissaient déjà depuis plus de 5 ans, quand Donovan animait l’ambiance musicale d’un barbecue organisé dans l’établissement. Johanna dansait, Donovan s’est approché d’elle « Ça te dirait qu’on sorte ensemble ?», « C’est là que j’ai dit oui direct ! » nous crie presque Johanna, euphorique. Elle nous explique que Donovan était en train de chanter « Et il chante bien ! Il a une belle voix ».

the voiceDonovan nous explique qu’avec Johanna, c’est plus chouette qu’avec les autres filles « Je la trouvais jolie, elle est la plus honnête que je n’ai jamais vue, c’est la meilleure copine ! ». « Il me plaisait déjà avant qu’il me demande, c’est le plus beau des garçons de la Garenne » répond Johanna.

Nos tourtereaux regrettent de ne pas se voir plus souvent, ils s’appellent parfois, « On ne se voit pas tout le temps, on se voit surtout l’été » Nous dit Donovan. « Je sais venir en vélo tout seul, je connais le code de la route ! ». En effet, la situation géographique des deux unités pédagogiques ne leur permet pas de se voir souvent. De plus, leurs familles sont également éloignées l’une de l’autre.

A gauche, lors de l'activité "The Voice" en 2016

« On a envie de faire notre vie à deux » nous disent il en cœur.

AMOUREUX 031

Le rêve de Donovan et Johanna, c’est d’avoir un appartement ensemble. « Comme ça, on pourra sortir à deux, aller au restaurant. Chez pizza Hut, il y a un buffet pour 8,95€, et en plus le jeudi c’est moins cher ! ».  « Johanna travaillerait comme femme de ménage… », nous dit Donovan, coupé subitement par Johanna « Moi je voudrais être esthéticienne, mais c’est vrai qu’il faudrait faire des formations… ». Donovan aimerait être « préparateur de commandes » ou serveur.

Ils souhaiteraient partir en voyage, là où il fait chaud, avec des saunas, des jacuzzis, des piscines, des toboggans…

Quand on leur demande quel serait leur mariage de rêve, on s’aperçoit de leur complicité. Quand nous leur avons posé cette question, ils ont discuté ensemble pendant 2 minutes, se mettant d’accord sur toutes les étapes de cette journée :

AMOUREUX 038J : « Moi j’aimerais inviter tout le monde »

D : « Mais ça vaut des sous »

J : « Oui tu as raison mais on peut inviter nos proches quand même, j’aimerais faire ça dans une grande salle, une salle de fêtes »

D : « Ah ouaiiis, j’aimerais bien inviter mon frère il est DJ »

J : « Il y aurait un grand buffet, un buffet à volonté »

D : « Oui ce serait bien d’abord avec une entrée froide puis un plat principal chaud »

J : « Oui c’est bien ça, tu as raison, et en dessert une pièce montée »

D : « oui avec des choux à la crème, du chocolat… »

J : « oh oui, c’est très bien ça »

D : « On mettra des bougies, avec un truc au-dessus « Vive les mariés » !

J : « Oh ouiiii, il marche bien mon truc, ça marche bien entre nous, on est d’accord sur tout »AMOUREUX 013

« La demande en mariage »

D : « Je lui ai donné une bague à 5€ et je lui ai donné 5€ en plus, comme argent de poche. J’aimerais lui présenter mon père, pour qu’il fasse des photos de nous pour mettre dans un cadre chez lui, comme ça il sait que je suis bien avec ma copine. »

J : « Moi j’aimerais lui présenter ma maman et mes deux sœurs. »

D : « Mon amour, mon cœur d’ange… »

J : « J’aimerais lui dire que je l’aime de tout mon cœur, mon cœur en or, en chocolat » finira Johanna, dans les yeux de Donovan.

Il n’est pas rare de rencontrer cet amour chez nos personnes extraordinaires, chez les jeunes comme les plus âgés, ils tombent amoureux, ils se quittent, ils vivent !

Mais on peut dire qu’ici, ces ceux-là sont particulièrement beaux. Une interview très touchante, très sincère. Une bonne leçon d’amour, de bienveillance et de tendresse.

 

3012018 galette des rois

"Les Lutins font leur galette des rois"   Bonsecours, le  4 janvier 2018

L'épiphanie approche et nos lutins sont entrain de préparer galettes et couronnes ensemble.

L'occasion de se rassembler autour d'une table et de partager un moment de complicité entre eux et les éducateurs. Les petits sont ravis et ne demandent pas mieux que de tenir la fourchette pour piquer la pâte ou encore d'ajouter les ingrédients pour garnir le savoureux gâteau.

Chacun fabrique sa couronne, tout le monde met la main à la pâte, un beau moment de complicité !